Une gratiferia ? C’est quoi ça ?

0
1069

IMG_6200

La première gratiferia -marché gratuit où chacun a la possibilité d’amener des objets à donner, et repartir avec ce qu’il veut- organisée par le SEL du Lomont s’est tenue dimanche 7 juin au Fort du Lomont. Nombreux ont été les visiteurs intrigués, auxquels il a fallu expliquer le principe de la gratiferia, ainsi que le fonctionnement d’un Système d’échange local (SEL).

« Ce n’est pas évident de comprendre la gratuité »

Les membres de l’association se sont relayés tout au long de la journée pour mettre en place les objets à donner, et surtout faire admettre le principe de la gratuité aux visiteurs. « Ce n’est pas évident pour le public de comprendre la gratuité : on se dit souvent que quand c’est gratuit, c’est que nous sommes le produit », explique Sylvie, membre du SEL. « Tout au long de la journée, nous avons pu sensibiliser une cinquantaine de personnes, et une trentaine d’entre eux nous ont laissé leurs adresses mail afin que nous les tenions informés de nos prochaines actions. »  Un visiteur, enthousiaste, n’en revient pas « J’ai proposé de donner au moins quelque chose pour l’association, mais ils ont refusé ! »

D’abord étonnés par cette initiative originale, les visiteurs se sont vite montrés intéressés et beaucoup auraient aimé participé plus activement. « Toute la journée, les gens nous ont répété qu’ils auraient apporté des objets à donner, s’ils avaient été informés plus tôt. Nous les avons rassurés en leur promettant que l’évènement serait reconduit », ajoute Sybille, une autre membre du SEL, qui ajoute : « Ces retours positifs nous confortent dans l’idée de monter une ressourcerie dans les environs. »

Les vêtements ainsi que les jouets ont représenté la majeure partie des échanges de la journée. Les objets qui n’ont pas trouvé preneur pour cette fois sont stockés par l’association pour être reproposés gratuitement lors d’une prochaine manifestation.

L’agenda du Système d’Echange Local

Parmi ses prochaines actions, le SEL du Lomont participe activement à la mise en place du week-end Alternatiba qui se tiendra à Audincourt aux friches Japy, les 26 et 27 septembre prochains. « C’est un gros projet, confie Sylvie. L’objectif du mouvement Alternatiba est de mettre en lumière des solutions pour agir contre le changement climatique. Le but est de faire se rencontrer celles et ceux qui inventent et veulent partager leurs pratiques, avec celles et ceux qui veulent agir mais ne savent pas toujours comment. » Une grande gratiferia sera organisée pour l’occasion le dimanche. Avis aux amateurs !

A noter : les permanences du SEL du Lomont (d’ordinaire le 2ème samedi de chaque mois, dans un lieu différent à chaque fois) font relâche pendant l’été. La prochaine permanence aura lieu en septembre 2015. D’ici là, vous pouvez quand même rejoindre l’association et faire des échanges (contact : seldulomont@gmail.com).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.