Alternatiba Nord Franche Comté : une suite ?

logo-champ-assietteLe Collectif du Champ à l’assiette, initiateur du Village des alternatives pour le climat des 25, 26 et 27 septembre 2015 souhaite proposer de poursuivre le mouvement qui s’est engagé en amont de la COP21. Aussi, vous êtes invités à participer à une réunion le jeudi 7 avril à 20 heures à la MJC de Valentigney (10 rue Carnot).

La dynamique Alternatiba dans le nord Franche-comté

logo-alternatiba-nfcDans le nord Franche-comté, les questions posées sont :
+Qui souhaite prolonger « la dynamique Alternatiba pour que le soufflé ne retombe pas… » ?
+Qui souhaite contribuer à l’animation de cette « dynamique locale » en nord Franche-comté ?
+Quels axes de travail (parmi ceux proposés par la coordination Alternatiba, voir ci-dessous)  paraissent les plus intéressants à mettre en œuvre localement ?

alternatiba-nfc


La dynamique Alternatiba en France

En deux ans à peine, la dynamique Alternatiba a insufflé une forte énergie dans les mobilisations citoyennes avant et pendant la COP21. Alternatiba peut continuer d’apporter quelque chose de précieux au mouvement climatique qui se construit peu à peu. Chaque groupe local décide des projets qu’il souhaite développer au niveau local, dans le respect de la charte des Alternatiba.

Voici les axes de travail proposés au niveau local :

  • Développement d’un réseau de lieux alternatifs militants
    • Créer un réseau de lieux alternatifs engagés, points d’appuis de dynamiques. Il peut s’agir d’ateliers vélo, d’ateliers de couture, de cafés culturels, de ressourceries, de maisons de la transition, d’ateliers collectifs (de réparation, Fab lab…), etc., qui mènent une activité économique utile d’un point de vue écologique ou pour le développement du lien social et de la solidarité et qui seront des bases logistiques pour la dynamique Alternatiba.
  • Permanences sur les droits sociaux
    • Mettre en place des permanences sur les droits sociaux, qui permettent d’informer les gens sur leurs droits et de les orienter vers des structures compétentes pour gérer différents problèmes de la vie quotidienne (logement, allocations, santé, alimentation, accès à l’information sur les emplois verts, création d’entreprise du champ de l’économie sociale et solidaire,…) Ces permanences pourront se tenir dans les lieux alternatifs engagés du réseau Alternatiba.
  • Villages des alternatives
    • Continuer d’organiser des Villages des alternatives dans les lieux où il n’y en a pas encore eu, villages des alternatives à l’échelle d’une rue , d’un quartier, être beaucoup plus proches des gens, construire à brève échéance des alternatives collectives grâce à la proximité du voisinage (sur le covoiturage, les AMAP, un centre de prêts d’objets, un système de garde d’enfants mutualisé, etc…)
  • Campagnes locales sur les alternatives
    • Mener une campagne de promotion et de développement d’une alternative au niveau local : renforcement d’une monnaie locale, création de pistes cyclables, campagne de promotion d’Enercoop, etc.
  • Pacte de transition municipal
    • Poursuivre le travail de plaidoyer au niveau municipal et des collectivités sur les mesures du Pacte de transition
  • Créer des répertoires locaux des alternatives
  • Mener des actions non-violentes ou des campagnes d’opposition
  • Participer activement aux journées de la transition organisées par le Collectif pour une Transition Citoyenne le dernier week-end de septembre.

Pour en discuter et s’organiser, rendez-vous le jeudi 7 avril à 20 heures à la MJC de Valentigney (10 rue Carnot)

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.