Move To Bee : aménager un camion en rucher et parcourir l’Europe !

0
996

Le projet Move to Bee est né à Montbéliard il y a 3 ans. Le concept semble un peu fou : aménager un camion en rucher et parcourir l’Europe afin de sensibiliser le grand public au déclin de la population d’abeilles. Rencontre avec Florence, la jeune femme de 29 ans, à l’origine du projet et du dessin !

2016-08-19-movetobee

Commençons par votre dessin qui est partagé un peu partout en ce moment sur les réseaux sociaux : que pensez-vous de la polémique sur le burkini ?

« On ne traite pas les vrais problèmes, mais ce n’est pas nouveau. J’ai toujours vécu sans télé et j’ai beaucoup voyagé ce qui me permet de garder un regard tolérant sur le monde de manière générale. J’étais par exemple la semaine dernière à Dunkerque où j’ai participé à l’organisation d’un concert pour les migrants. Il y a ceux qui disent sans savoir et ceux qui agissent. Chacun choisit son camp. »

Comment vous est venu l’idée, pour le moins originale, du 2016-08-19--truckprojet « Move to bee » ?

« Cela semble en effet un peu fou pour nous, français. Mais en fait le concept de camion-rucher existe dans les pays d’Europe de l’Est, notamment en Serbie, où il est utilisé pour la transhumance des abeilles. Et il se trouve que c’est justement en Serbie que j’ai appris l’apiculture. Depuis, je suis passionnée. »

Où en êtes-vous de votre projet ?

« J’ai réussi mon permis poids lourd l’année dernière. J’étais hyper motivée mais ça n’a pas été simple. C’était une étape très importante du projet car cela permet d’envisager les étapes suivantes. En ce moment, je dessine, avec un ami architecte d’intérieur, les plans du caisson du camion. Dès que les illustrations seront terminées, nous les mettrons en ligne sur le site de Move to Bee. »

Vous avez déjà un camion ?

« Pas encore, mais je pense commencer à aménager le caisson du camion dès cet automne. Après, nous lancerons une campagne de crowdfunding pour l’achat du porteur. »

En attendant, quelles actions menez-vous ?

« J’ai déjà installé des ruches autour de Montbéliard où j’ai pris contact avec les pompiers afin de récupérer les essaims d’abeilles des particuliers. En parallèle, on monte un projet avec un autre apiculteur amateur. Nous allons proposer aux organismes HLM du Pays de Montbéliard l’installation de ruches en haut des immeubles. Et bien sûr, proposer des interventions dans les centres sociaux, les écoles, les prisons, etc… »

Et à côté de votre association ?

« J’ai plein de projets. Par exemple, j’organise des échanges de jeunes dans le cadre de la mobilité européenne. Le prochain aura lieu au printemps 2017 et aura pour thématiques le recyclage, le dialogue social et la culture. Je tourne également un documentaire de portrait sur trois jeunes du Pays de Montbéliard. Je participe activement à la vie de plusieurs associations de protection de l’environnement dans le coin. Et il y a fort à faire ! »

Plus d’infos sur le projet Move to Bee

Le site internet : http://movetobee.weebly.com/
La page Facebook : https://www.facebook.com/movetobee
La page Pinterest : https://fr.pinterest.com/movetobee

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here