Ce printemps, soutenez un projet local, culturel et environnemental !

0
1363

Les membres de l’association REVIS ont encore frappé. Quelques paires de gants, une imagination débordante et de la détermination, voici les principaux ingrédients de leur dernière trouvaille : une exposition de sculptures monumentales fabriquées par le plasticien sculpteur local Denis Lucaselli à partir des trésors trouvés dans les décharges sauvages autour de Saint-Hippolyte. L’association lance un financement participatif pour réunir les fonds nécessaires à leur projet.

L’optimisme d’abord

« Nous en avons assez de pointer du doigt les décharges sauvages et les lâches qui continuent d’y déverser et brûler leurs déchets. » Manon Silvant, la co-fondatrice de R.E.V.I.S. ne mâche pas ses mots. « Nous voulons maintenant passer à la vitesse supérieure : on nettoie et on crée des oeuvres d’art avec tout ça. Et à travers nos actions, nous créons des liens entre les habitants. »

La détermination anime les bénévoles actifs de l’association locale de protection de l’environnement. Ils ont reçu, vendredi dernier, le prix Initiatives Associations 2016, un chèque de 1.000€, des mains du directeur régional de la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté. Ce dernier s’est exclamé :

« Vous êtes tellement passionnés que vous nous donneriez presque envie de venir avec vous nettoyer les décharges ! »

La participation de tous pour boucler le budget

La création de l’exposition « Revis ou la vie sauvage des décharges » nécessite des fonds. Le soutien financier de la Banque Populaire et de PMA (Pays de Montbéliard Agglomération) est fondamental mais ne suffit pas à boucler le budget. Les bénévoles lancent donc un appel :

« Nous faisons appel à chacun d’entre vous. Les Petits ruisseaux font les grandes rivières. »

Un joli message et un projet inventif à soutenir en ce début de printemps. ==>

Pour le découvrir : CLIQUEZ ICI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.