2.000€ d’amende pour avoir nettoyé une décharge !

0
1092
Les habitants de Liebvillers ont pu découvrir ce matin dans leur village des affichettes surprenantes. On pouvait y lire ceci « Condamné à une amende de 2.000€ pour avoir nettoyé la décharge municipale… » Sensibles aux enjeux environnementaux, nous avons voulu en savoir plus.

Décision de justice

La Commission de Protection des Eaux (la CPEPESC) de Franche-Comté intervient pour la défense de la nature et de l’environnement depuis 1976. C’est un combat permanent qui est mené : l’association intervient chaque année dans plus de 400 affaires tant les atteintes au patrimoine naturel sont nombreuses. Interpellés par la présence d’une décharge sauvage encore en activité sur la commune de Liebvillers, la CPEPESC a déposé une plainte contre un habitant, surpris en train de brûler des déchets dont un sommier à cet endroit. L’affaire est passée devant le tribunal de Montbéliard la semaine dernière. Le prévenu a été condamné à payer des dommages et intérêts. Il peut faire appel de la décision. C’est suite à cette décision que les affichettes « Condamné à une amende de 2.000€ pour avoir nettoyé la décharge municipale… » ont été installées dans le village

Outrés !

Les membres de l’association REVIS qui militent activement depuis plusieurs années pour la disparition des décharges sauvages sont outrés et témoignent :
« Cette affichette présume que déposer des déchets dans une décharge et les brûler à l’air libre est assimilé à une action de nettoyage, comment pourrait-on accepter un tel discours ? Il est écrit « décharge municipale »! Les rédacteurs de cette affichette sont-ils au courant que les décharges municipales non déclarées sont interdites depuis de nombreuses années ? La décharge sauvage de Liebvillers n’a jamais arrêtée d’être en service et aucune mesure n’est prise pour que cela change. Nous y constatons encore régulièrement des dépôts de déchets verts et d’ordures ménagères diverses. Le conseil municipal promet de fermer le lieu depuis des années sans qu’aucune action concrète, comme mettre des barrières, ne soit prise. »

Une exposition artistique pour sensibiliser à la cause

Les membres de l’association REVIS sont justement en pleine préparation de leur exposition artistique collective intitulé REVIS ou la vie sauvage des décharges. L’objectif de ce projet est d’interpeller sur l’existence de ces décharges polluantes d’une manière originale notamment à travers l’art et le travail d’une demi-douzaine d’artistes. Le vernissage aura lieu le samedi 7 octobre prochain à la Damassine à Vandoncourt.

« Ce fait divers vient nous rappeler qu’il faut encore et encore donner des explications aux habitants sur ce que l’on peut faire ou non, dans notre intérêt à tous et pour protéger la santé de nos enfants ! »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here