Les fruitières du Lomont – Noirefontaine

comte-morceaux2Il y a foule ce matin à la fromagerie de Noirefontaine pour la visite gratuite proposée par le fromager. C’est un groupe d’une vingtaine de Belfortains qui découvrent la fabrication du Comté local. Un membre du groupe se présente « Nous travaillons chez General Electric à Belfort et aujourd’hui, on fait du team building (renforcement des liens de l’équipe) ! Ce matin, on ne savait pas qu’on viendrait visiter cette fromagerie et on ne sait pas où on va après ! »

main-a-la-pate
Le main à la pâte

Un fromager passionné

Philippe Croissant, le fromager, profite de son public. « Cela fait huit ans que je suis à Noirefontaine, mais ça fait déjà vingt-quatre ans que je fais ce métier. »

La fromagerie de Noirefontaine, ce sont six salariés à temps plein, quatre fromagers et deux chauffeurs pour collecter le lait. Mais surtout, derrière, ce sont trente et une exploitations de la région à faire tourner. Selon les saisons, ce sont entre 20.000 et 30.000 litres de lait qui sont transformés chaque jour en Comté. « Il faut environ 380 litres de lait pour fabriquer un fromage de 41 kilos. Cela représente une production de 62 à 84 fromages par jour. » Les chiffres sont précis, comme les gestes à effectuer. « Le cahier des charges du Comté est stricte, la qualité du produit fini est primordiale. C’est ce qui nous permet de garder des prix du lait élevés et de pouvoir faire vivre tous les agriculteurs du coin. »

Le lait doit être transformé dans les 24 heures après la traite. « La fromagerie tourne tous les jours de l’année, c’est obligatoire. La journée de travail commence à 4h ! » Et ici, rien ne se perd, par exemple, le petit lait est revendu à des industriels de l’agroalimentaire pour être transformé également.

mielsUne coopérative et un magasin

Il existe 155 coopératives à Comté dans les trois départements agréés : Doubs, Jura et Ain. « La coopérative de Noirefontaine avec ses quatre cuves en cuivre est le plus gros fabricant AOP à produire uniquement du Comté. » nous répète fièrement le fromager. « La qualité de la matière première est importante, nous réalisons trois contrôles par mois chez les agriculteurs afin de vérifier la qualité du lait. »

La récente reconstruction du point de vente accolé à la fromagerie rappelle l’engouement des habitants à consommer local. Le magasin, en plus de vendre le Comté fabriqué sur place, propose également à la vente divers produits de la région : escargots de Chamesol (voir l’article d’Hippactus à ce sujet), miel, bières, sirops Rième, charcuterie, confitures…

vinsInformations de contact

Les Fruitières du Lomont
21 rue des Herbiers
25190 Noirefontaine
03.81.96.94.33
Site internet : http://www.fruitieresdulomont.fr/ 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.